France

L'inquiétante disparition des terres agricoles

Où en est-on réellement aujourd’hui ? « Intervenir avant qu’ils construisent » AGRICULTURE | Plaine du Var

L’artificialisation des sols s'opère aux dépens des terres agricoles. Disparition des terres agricoles et des exploitations au profit d'une urbanisation intensive d'ici 20 ans à 30 ans.

 La France pourra t-elle encore produire notre propre nourriture de base ? Serons nous dépendant de la production des autres pays ? ​Qu'allons nous laisser à nos futures générations ?

———

Actuellement, on est entre UN DEPARTEMENT TOUS LES 7 ANS et un tous les dix ans. La vente de terrains destinés à l’urbanisation repart à la hausse, menaçant la surface agricole en France, comme au début des années 2000», alerte la Fédération nationale des Safer.

disparition-surface agricoles

La France a perdu chaque année 73.000 ha de terres agricoles. Cela a été à certains moments un peu plus rapide, c’est-à-dire que l’artificialisation progressait au rythme d’un département tous les sept ans.

Même là où la France se dépeuple, le béton continue à croître.

82 000 HA (hectares) DE TERRES AGRICOLES cultivables SE PERDENT CHAQUE ANNEE EN FRANCE.

Les données statistiques ne disent pas tout. «Non seulement nous gaspillons des terres à bon potentiel de production, mais nous portons atteinte au paysage.

icon-Actualités

Trop souvent, la disparition de terres agricoles est jugée secondaire par rapport à l'importance économique de projets d'urbanisation ou de zones industrielles.

———

L'agriculture : 51% du territoire français

La France est vice-championne du monde en étalement urbain, derrière les États-Unis. 26 mètres carrés (m²) de terres fertiles disparaissent chaque seconde. L'artificialisation des sols(cf) représente donc 820 millions de m² de terres agricoles en moins chaque année.

Selon le WWFFrance, 78% de la population serait favorable à la mise en place d'un moratoire sur l'artificialisation des terres agricoles (en 2020). Ce chiffre grimpe selon un sondage publié en 2017.

 

En Europe, l’agriculture est confrontée à deux grands défis: le changement climatique (AEE, 2017c) et l’artificialisation des sols, c’est-à-dire la transformation des terres en habitats et infrastructures, par exemple (AEE, 2017a). L'artificialisation des sols entraîne une diminution des terres agricoles dans de nombreuses régions.

En Europe c’est l’équivalent d’un département français qui disparait chaque année. 

Si des lignes directrices ont été établies par la Commission pour lutter contre le phénomène, il n’existe aucun outil concret

La France, avec l'Espagne et l'Allemagne, fait partie, selon l'Agence européenne pour l'environnement (AEE), des vingt pays européens qui ont en dix ans perdu le plus de sols agricoles (transformés en routes, immeubles, zones d'activité…), selon la mise à jour de la carte européenne d'occupation du sol Corine Land Cover.

 Date de modification le 17/05/2020  INFOS: Environnement - Agriculture En savoir plus : L'inquiétante disparition des terres agricoles - Partie 2

Lire la suite