Risque d'Inondations

"Les inondations constituent une menace susceptible de provoquer des pertes de vies humaines ..., de nuire à l’environnement, ...  Les inondations sont des phénomènes naturels qui ne peuvent pas être évités. Toutefois, certaines activités humaines et les changements climatiques contribuent à en augmenter la probabilité et les effets négatifs." L’urbanisation exagérée sur le territoire de l'OIN de la plaine du Var accroît les risques d’inondation alors que se multiplient les épisodes de pluies torrentielles.

Côte d’Azur : le projet de « Silicon Valley niçoise » augmentera le risque d’inondations PAR SOPHIE CHAPELLE 7 OCTOBRE 2015

Inondations dans le Sud-Est : encore deux départements en vigilance rouge, un en orange  Par Le Parisien Le 1 décembre 2019

Le 'Risque Inondations' est le Risque Majeur le plus important. 

La basse vallée du Var est un territoire particulièrement soumis au risque inondation.

Le projet d’aménagement de la plaine du Var, baptisé « Nice Éco-Vallée », inquiète riverains, associations et scientifiques. Plus de 116 000 personnes habitent dans cette zone

Cette Opération soit-disant dite "d'intérêt national" (OIN) présentée comme un modèle de "développement durable", prévoit surtout de bétonner encore davantage la plaine du Var.
LE RISQUE INONDATION - LA PLAINE DU VAR - Que dois-je faire? Nice, Métropole Nice Côte d'Azur(titre)

 

Crue du Var: Les cours d’eau gonflent et changent radicalement d’allure !

Crue du Var 11/2016 : Voiture immergée dans le lit du Var ... Crue du Var 2016 : Les cours d’eau gonflent et changent radicalement d’allure !
2019-11-28: glissement de terrain à NiceL’événement La ville de Nice avait actionné son PC crise, depuis la mairie,vendredi soir. Toute la journée ...​​​ 2019-02-01: Le Paillon en "préalerte crue", la pénétrante et le tunnel Liautaud - Un peu plus de 80mm de pluie relevés dans la vallée du Paillon. 01/11/2019: Une voiture abandonnée en plein milieu de la chaussée inondée à Nice, ce jeudi. / © Frantz Bouton/MAXPPP 2019-11-01: Nice : un témoin filme le tram qui roule en plein milieu des inondations 2019-11-26: Crue du fleuve Var : Une voiture est tombé dans son lit. Crédit photo: Stéphane Pastaga VIGILANCE PLUIES - INONDATIONSNotre département est en vigilance météorologique - S'INFORMER EN DIRECT : France Bleu Azur: FM 103.8 .Nice, Provence-Alpes-Côte d'Azur -  Radio Vinci Autoroutes: FM 107.7 .France

 

En 2009 « Il y a une nécessité d’agir vite » déclare Eric Ciotti, président du CG 06. Et le préfet des Alpes-maritimes prétend rendre “désinondables” la plaine du Var. En octobre 2013, le PAPI Var 2 prévoit de rendre de nouvelles zones « désinondables ».  À la suite des événements du 3 octobre 2015, Christian Tordo, le président de l’EPA assure que le risque d’inondation « est un élément que nous allons évidemment prendre en compte dans nos réflexions, mais à ce jour aucune réunion n’est prévue à ce sujet ».

Pour Michèle RIVASI, Députée européenne Europe Ecologie: « Il est temps de remettre en cause la sur-urbanisation d’une Côte d’Azur rongée par le béton et le mitage du territoire. L’artificialisation des sols sur des zones inondables participe à l’aggravation des conséquences de ces inondations. »

Les 4 et 5 octobre 2015 des inondations ont ravagées la Côte d'Azur

Des millions de mètres cube d'eau en 2 heures. Des personnes piégées dans des parkings souterrains. Des maisons envahies par les eaux. Des milliers (21 000 à 70 000) de foyers coupés d'électricité. Des trains qui ne circulent plus. L'Autoroute A8 fermé. Des routes impraticables à la circulation. Des dégats matériels (entre 550, 650 millions €) considérables (cf). Des entreprises (1 800 = 10 000 emplois) dévastées (cf)BILAN 20 morts

Le phénomène dit « cévénol » de pluies intenses a largement mis en cause l’urbanisation excessive dans les Alpes-maritimes.

À Nice, il est tombé 124 mm de précipitations en 24 heures. Des coulées de boue à Nice de la terre jusqu’aux genoux ».

Le montant des dégâts, s'élève à "plusieurs dizaines, voire 200 à 300 M€". a déclaré C. Estrosi sur Europe 1. (≈800 M€ pour les AM 06)

Inondations 2015: Un phénomène climatique d'une violence inouïe

 : A l’ouest, quartiers et pistes de l’aéroport inondés, accès à la voie rapide et à l’A8 coupés. Ce risque inondation a été cartographié par les experts à Nice dès 2013...

Carte des surfaces inondables - Inondations-Un-scénario-déjà-écrit-en-2013Des montagnes et collines, irriguées de fleuves, torrents et ruisseaux, qui tombent dans la mer. Et entre la grande bleue et ces versants abrupts, une étroite bande côtière fortement urbanisée et bétonnée, où la pluie glisse et ruisselle.

Cette topographie particulière à la Côte d’Azur, place le secteur compris entre Mandelieu-la-Napoule et Nice, en Territoire à Risque Important d'inondation (TRI).

L'Allianz Riviera, le stade de Nice, sous des trombes d'eau. Le match de football qui devait opposer Nice à Nantes n'a pas pu s'achever. Photo AFP Une voiture bloquée sous un pont, à Nice. Photo AFP 2015-11: Les arcades au port de Nice (ci-dessus) sous 20-30 cm d’eau… Alors que nous somme à côté de la mer ! Six personnes sont portées disparues à Mandelieu-la-Napoule. Photo AFP10 /24

• Le projet de « Silicon Valley niçoise » augmentera le risque d’inondations

Basta ! s’est procuré un avis de l’autorité environnementale de l’État rédigé en novembre 2012. Celui-ci se penche sur l’impact d’une plateforme agroalimentaireMIN à La BARONNE, La Gaude – édifiée dans le cadre du projet Eco-Vallée.

Résultat: le long du Var, qui se jette dans la Méditerranée au niveau de Nice, « le risque inondation est aggravé par l’imperméabilisation supplémentaire liée au projet qui porterait le débit centennal à 6 m3 par seconde contre 2,4 actuellement », indique explicitement cet avis.

En clair, en cas de crue, deux à trois fois plus d’eau submergerait l’aval de la plateforme.

Un constat d’autant plus gênant que l’État contribue à financer un tiers du projet, soit 21,5 millions d’euros, aux côtés du département et de la région.


Télécharger le document complet en cliquant sur l’image ci-dessus.

Par Sophie Chapelle le 07/10/2015

• Le Risque "Inondations" du Projet d’implantation de la plateforme agroalimentaire à la Gaude "MIN à La Baronne"

L’Etude des Effets cumulés sur l’environnement du projet recommande :

-(p6 1.4 Synthèse): «un niveau de vigilance en ce qui concerne l’imperméabilisation des sols qui aggrave le risque inondation».

-Elle reprend (p31) : «l’ensemble de ces projets» est «au nombre de 11» 

-et (p29 5.1) elle préconise un niveau de VIGILANCE pour « l’aggravation du risque inondation par imperméabilisation … » 

[06/2012-Etude-effets-cumulés-MIN,à-La.Baronne-MNCA] 

En savoir plus : MIN à La BARONNE, La Gaude

Nice reconnue en état de catastrophe naturelle 
- arrêté en date du 18/11/2011, pour des inondations et coulées de boue survenues du 04 au 06  novembre 2011.​
- arrêté en date du 27/03/2015, pour inondations et coulées de boue des 4 et 5 novembre 2014.
arrêté du 27/01/2020, pour mouvements de terrains en date des 22 et 24 novembre 2019.
Météo France a placé le Var et les Alpes-Maritimes (ici à Nice) en alerte rouge pluie-inondations, le 1er décembre 2019. (ARNAUD JOURNOIS / MAXPPP)

HISTORIQUE
DU RISQUE D’INONDATION
SUR LA BASSE VALLEE DU VAR

HISTORIQUE DES CRUES DU VAR

 

 
2000-11-05: La rive gauche du Var dévastée : Inondations dues à l'incapacité des busages à évacuer l'eau des ruisseaux devenus torrents, effondrements de routes et de maisons, évacuations ont meurtri les communes.-NM Le 2 décembre 2005, un épisode de forte pluie touche le Var et surtout les Alpes-Maritimes. Dégâts sur Nice, liés aux inondations et à la forte houle qui a touché la côte. : « Est-il normal que le tunnel du Paillon ait été inondé et pourquoi des automobilistes se sont-ils retrouvés bloqués à l'intérieur? »
 
 
.Pont Napoléon III 15 novembre 2002 – Photo Ville de Nice
 
Le Var près de son embouchure (vue vers le sud) près de l’aéroport de Nice le lundi 25 septembre 2006.

 

 
2010-05-05: La promenade des Anglais à Nice après le passage des vagues de plus de 6 mètres de hauteurs (Crédits : AFP)
 
2011-11: Dimanche dernier à Nice, route de l'aéroport, une vue impressionnante du Var sorti de son lit. 	(Photo A.-B. J.) ​En 2011, le débit du Var était de 1300 m3/s au niveau du Pont Napoléon III à Nice. Il a atteind 1700 m3/s en 1993.
2011-11-06: Pluies et crues frappent les Alpes-Maritimes
 
2014-11-11: Coulée d'eaux boueusent à Nice Ouest

L'arrêté en date du 31 janvier 2014. 22 communes ont été reconnues en état de catastrophe naturelle suite aux inondations et coulées de boue des 16, 17 et 18 janvier 2014. Liste des communes : Nice, Colomars, Le Broc, ... etc.

Nice, la Plaine du var, le fleuve Var

"rendre la plaine du Var « désinondable »"

Mais qui serait assez inconscient pour certifier qu’il n’y a aucun risque d’inondation à l’aplomb de La Baronne ? à Carros ? à Saint Laurent du Var ? à Nice ? 

> “ ... l'idée d'un PPRI conditionnel qui permettrait de construire là où c'est actuellement impossible ... ” : ..la solution .. Un « plan » pour débloquer les permis de construire... [19-10-2008 NM]

> Carros : un oui conditionnel “ ...pour sortir ces terrains de la zone rouge, ...pour les rendre constructibles et aménageables (la zone industrielle et la zone artisanale de Carros sont classées en zone rouge, à haut risque ou à risque élevé.) ” :  [27-11-2008 NM]

> En juillet 2009, pour Mrs Eric Ciotti et Christian Estrosi (avec le PAPI) : Le Var ne débordera plus. Eric Ciotti, parle d’un progrès qui sera d’intérêt général, puisque des
zones encore inconstructibles pourront se développer économiquement
.

> Dans un article de Nice-Matin en nov. 2009, le préfet Francis Lamy évoque le programme anti-crue qui lancera Eco-Vallée : « La plaine du Var ne sera plus inondable dès mars prochain » Les secteurs aujourd'hui en rouge sur la carte seront demain redessinés en bleu...

> L’État vient d’accepter de céder au département la propriété du fleuve Var. La gestion des berges du Var passe au Conseil Général. : un transfert de propriété pour se prémunir des crues [03-03-2010 NM] Confortement des digues du Var.

Rendre la plaine du Var désinondable ! Ils se moquent !

“ trop c'est trop !! Alors qu'à NICE il est prévu d'aménager un quartier d'affaires international [GRAND ARÉNAS] prés de l'aéroport, une zone inondable, et qu'en 1994 une crue avait pourtant déferlée jusqu'au centre ville, des digues sont en construction avec pour objectif "tout simplement de rendre "désinondable" plusieurs centaines d'hectares".

 « Une déclaration hallucinante » commente un expert. Après  les intempéries qui ont ravagées la côte d'azur hier (4 mai 2010), Mr Christian Estrosi  ... persistera t'il à l'instar de son homologue Nîmois a vouloir a tout prix et à tout crins urbanisé les zones inondables ?? Les Niçois et les Nîmois aimeraient certainement savoir ! ”

• “ (le Président) souhaite "rendre constructibles les zones inondables"... Un an plus tard, le même président estime inacceptable et incompréhensible la catastrophe qui vient de se produire... Le discours de l'Etat, comme celui des élus, est depuis toujours ambigu sur ce sujet.

En 2009, le préfet du Var prétend sans sourciller rendre "désinondables" plusieurs centaines d'hectares de la plaine du Var pour y implanter une future opération d'intérêt national. Les enjeux de l'opération sont évidemment, du point de vue des élus locaux, essentiels pour l'économie.

Or que nous apprend l'histoire ? Que les ouvrages de protection, même les plus solides, ne résistent pas au temps. Pas seulement à l'usure du temps, mais à la négligence inéluctable de ceux qui en ont la charge, si aucun événement violent ne vient tirer la sonnette d'alarme. ”

 » [cf. Inondations : une politique de prévention qui n'a pas fixé les risques "supportables" Bruno Ledoux, spécialiste de la prévention du risque d’inondation 09-03-2010 LeMonde]

Vallée du Var : des travaux gigantesques pour prévenir les inondations ! Par Pierre BROUARD -- le 5 novembre 2018 //Des travaux de confortement des digues sont prévus, notamment sur 14 km de la rive gauche du fleuve.L’urbanisation des berges du fleuve et son endiguement exagéré accroissent les risques d’inondation alors que se multiplient les épisodes de pluies torrentielles. 

En artificialisant des superficies aussi importantes que celles prévues par les projets définis par NCA, non seulement on se prive des terres éponges mais on accentue le risque d’inondation qu’aggrave déjà l’endiguement des deux rives.

Cette plaine du Var ne doit pas voir disparaître ses terres agricoles, ...  il suffit de maintenir... l'agriculture ... à la fois utile pour l'absorption des fortes pluies et la qualité de vie.

> Le conseil général des Alpes-Maritimes prend les commandes du fleuve Var : La collectivité veut en maitriser le risque d’inondation. La propriété et la gestion de la basse vallée du Var a officiellement été transférée, le 15/03/2013, au CG 06 après le refus de la région d’en prendre la responsabilité dans le cadre de la loi du 13 août 2004 sur la décentralisation.

• Pierre Paul DANNA, Docteur en Droit1., parle de l'eau du fleuve Var et Risques

Extrait (p21) : « ...il y a une attention sur l’eau qui est non négligeable, mais qui ne porte que sur l’eau exclusivement considérée comme ressource ; l’eau en tant que telle ne présentant quasiment aucun intérêt, elle est purement et simplement passée en pertes et profits, ce qui permet d'envisager la création de tous aménagements permettant d’endiguer le Var, c’est à dire de le rendre beaucoup plus civilisé, car sachant le fleuve Var redoutable, quoi de plus valorisant que le civiliser ! » ... 

En exemple : Cap 3000 « Si on édifie les digues pour protéger Cap 3000, le lendemain matin Cap 3000 dépose un permis de construire pour augmenter sa surface, car la seule chose qui y a fait jusqu'à présent obstacle, c’est le risque d’inondation ; et si Cap 3000 augmente sa surface parce qu’on fait des digues, il faut faire des digues de l’autre côté parce que, sinon, c'est la préfecture qui est inondée ; alors je ne sais pas si vous voyez, on ne va plus le voir le Var ! Comme je vous le disais tout à l’heure, on va finir par le couvrir ! »

1.Pierre Paul DANNA, Docteur en Droit, Maître de conférences à l'Université de Nice Sophia-Antipolis, Directeur du DESS Collectivités locales, Administrateur du GIR Maralpin [Source : Verbatim d'une conférence-débat du GIR Maralpin le 12 février 2008]

 

• Fleuves, territoires et infrastructures - Regards croisés sur la Plaine du Var [Atelier-Table Ronde du GIR Maralpin 10-11-2009]

• L'Association des Citoyens Laurentins (ACL) a saisi le tribunal administratif de Nice pour dénoncer le PPRi de la basse Vallée du Var: pour dénoncer certaines imperfections de ce plan et un manque de cohérence avec la construction de la RN202 bis. 

En savoir plus : Cliquez-ici

 

• Et si Nice disparaissait... le risque inondation

A eux seuls, les fleuves Var et Paillon constituent les principaux risques d'inondation pesant sur Nice. "Ils sont très différents, mais, comme ils l'ont montré par le passé, l'un et l'autre peuvent connaître des épisodes de crues très violents", explique Yannick Dordigné, responsable des risques majeurs à la communauté d'agglomération Nice-Côte d'Azur.

[Source : 06-04-2009 - L'Express

Tous les habitants de la Plaine du Var sont particulièrement sensibles à ce qui concerne la gestion de l’eau et le Risque inondations.

Le 'Risque Inondations' est le Risque Majeur le plus important.

Il existe deux types d’inondations :

  • par crues torrentielles (Var et Paillon)
  • par ruissellement pluvial urbain (zones de vallons : Les vallons de Magnan, de Gambetta et de Rivoli sont parmi les plus importants.)

L’aléa inondation se caractérise par :

  • une hauteur d’eau,
  • une vitesse d’écoulement.

Le fleuve Var

Le Var est un fleuve à régime torrentiel et la mémoire collective a bien intégré les souvenirs répétitifs des crues subites irrépressibles.

Le niveau du cours d'eau est habituellement bas, 50 à 100 m³/s en règle générale, mais il est réputé pour ses crues soudaines et importantes, son débit monte alors en quelques heures à 1 000 m³/s, atteint 3 500 m³/s en crue centennale et jusqu'à 5 000 m³/s en crue millennale.

Le Var (en rouge), dans le département des Alpes-maritimes.​Avec un bassin versant d’environ 2800 km², sur un total de 114 km, la crue de référence du PPRi est de 3800 m3/s.

En 1994, la crue centennale du Var provoquait un raz-de-marée à Nice

Le MIN et le centre administratif sous les eaux du fleuve. Des axes de circulation coupés. Pour les Niçois, l'une des pires journées provoquées par des pluies diluviennes, le 6 novembre 1994.Il y a 20 ans, après un déluge record sur les Alpes-Maritimes, le fleuve Var sortait de son lit. Emportant tout sur son passage.

Repère plus hautes eaux connues du Var au pont Napoléon III (crue du Var du 5 novembre 1994)Le fleuve Var a atteind une hauteur de 4,50 m, avec un débit de 3000 à 3500 m3/s (niveau de vigilance rouge). Dommages estimés à 187 M€.

[photo : archives Nice-Matin] Le MIN et le centre administratif sous les eaux du fleuve. Des axes de circulation coupés. Pour les Niçois, l'une des pires journées provoquées par des pluies diluviennes, le 6 novembre 1994.

 
• Le Plan de Prévention du Risque Inondation (PPRI) de la basse vallée du Var​ 
, approuvé le 18 avril 2011
, classe les zones inondables et définit un niveau global d’endiguement pour la crue centennale de référence (3800 m3/s).
Documents : Plan zonage PPRI Var ; Règlement PPRI Var

 

• Le Programme d’Actions de Prévention des Inondations (PAPI) de la basse vallée du Var​
Le PAPI Var 1, a été signé le 24 juillet 2009 entre l’État et le Département. Ce programme a permis de réaliser des travaux prioritaires de protection de la basse vallée.
DIGUE INONDATION VAR PAPI - C'est en septembre 2009 que fut déposée la première roche des travaux de renforcement de la digue des Français (CADAM-MIN) une opération lancée dans le cadre du Programme d’Actions de Prévention des Inondations (PAPI) du fleuve Var. Les travaux de la digue des Français, près de 2 millions d’euros pour un linéaire d’un kilomètre, ont bénéficié d’un cofinancement assuré par l’État (25%), le Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur (25%), le Conseil général des Alpes-Maritimes (25%) et Nice Côte d’Azur (25%).  Inaugurée lundi 5 juillet par les représentants de l'Etat et des collectivités locales cette digue de protection contre les crues du Var, doit permettre de préserver des inondations 8.000 habitants et 25.000 salariés de la partie ouest de Nice, zone dans laquelle se trouvent concentrés l'aéroport, le Centre administratif des Alpes-Maritimes (CADAM) et le marché d'intérêt national (MIN).23 M€
Le PAPI Var 2.  : signature le 28 octobre 2013 entre le Conseil Départemental des Alpes-Maritimes (CG06), la Région, Métropole Nice Côte d’Azur (MNCA), la Ville de Nice, l’EPA Nice plaine du Var et l’État.
En 2018, le Smiage a conforté la digue du Var entre Colomars et Castagniers.67 M€
Avenant PAPI Var 2 : signature en cours pour prolonger la durée de la convention jusqu’au 31 décembre 2021. [AVENANT À LA CONVENTION CADRE RELATIVE AUX PAPI DE LA BVV DU 28 OCTOBRE 2013 AU 31 DÉCEMBRE 2021]

 

• Zonage du Risques d'Inondation de la Basse vallée du Var
-image 1 (à gauche): carte PPRI BVVPAPI VAR - DDTM 06   -image 2: (à droite): 2019: PAPI Basse vallée du Var
carte PPRI BVV DDTM06 PAPI VAR   PAPI basse vallée du Var
-image 3: (à gauche)2011-04: Zonage du risque inondation - Basse vallée du Var - PPRI     -image 4: (à droite)2013-06: Zonage du risque inondation - Basse vallée du Var - PPRI 
2011-04: Zonage du risque inondation - Vue d'ensemble de la Basse vallée du Var - PPRI   2013-06: Zonage du risque inondation - Vue d'ensemble de la Basse vallée du Var - PPRI

Zoom sur le territoire à risque important d’inondation de Nice-Cannes-Mandelieu

Le TRI de Nice-Cannes-Mandelieu est composé de 32 communes des Alpes-Maritimes regroupant 912 000 habitants, dont 41 % de Niçois. C’est un territoire très urbain et essentiellement littoral.

Les zones inondables couvrent une part assez faible de sa superficie (16 %) mais touchent une forte proportion de la population (34 %). 309 000 habitants sont menacés par des crues (deux tiers de Niçois) ce qui représente 31 % de tous les habitants de la région situés en zone inondable.

Plus de 13 000 personnes très âgées (85 ans ou plus) sont exposées au risque de crues. Prioritaires en cas d’évacuation, il importe de les localiser finement : ils sont par exemple davantage concentrés dans le lit du Rio di Gordale (figure 3).

64 % des hôtels (71 % des chambres) du TRI sont potentiellement menacés, de même qu’une vingtaine de campings (44 %) représentant 46 % des emplacements. 88 % des campings antibois peuvent subir des crues, notamment celles de la Brague (figure 4). Des équipements sensibles (maisons de retraite, écoles…) peuvent aussi être concernés. Des équipements stratégiques (caserne de pompier, gymnase, etc.) à proximité de certaines zones inondables peuvent faciliter les secours.

Plus de la moitié des établissements employeurs (17 000) sont situés, au moins en partie, en zone inondable : ils représentent 54 % des emplois salariés du TRI. Le long de la plaine du Var, dans certaines communes comme Carros ou le Broc, plus de 3 emplois salariés sur 4 sont concernés (figure 5).

Documents utiles : • Territoire à Risque Important d'inondation (TRI) de NICE-CANNES-MANDELIEU + Cartes des risques d'inondation [12-2013 DREAL]

Figure 5 – Plus de la moitié des emplois salariés exposés aux risques de crue, en particulier dans les communes de la plaine du Var

 

Les Alpes-Maritimes 86% du territoire classé en zone inondable et 28% de la population habitant dans ces zones, soit plus de 300.000 personnes. Cf. Développement Durable 2009

Règlementation - Textes de loi

► Directive 2007/60/CE du Parlement européen et du Conseil du 23 octobre 2007 relative à l’évaluation et à la gestion des risques d’inondation : Cliquez-ici

► Loi n°87-565 du 22 juillet 1987 relative à l'organisation de la sécurité civile, à la protection de la forêt contre l'incendie et à la prévention des risques majeurs.

- Article 21 : Cliquez-ici
"Les citoyens ont un droit à l'information sur les risques majeurs auxquels ils sont soumis dans certaines zones du territoire et sur les mesures de sauvegarde qui les concernent. Ce droit s'applique aux risques technologiques et aux risques naturels prévisibles."

2016-06-09: La Côte d'Azur détient le record de catastrophes naturelles en France: Nice arrive en tête avec 39 cas de catastrophe naturelle après des inondations ...

 

Certains sols de la bande littorale affiche une artificialisation de 99%

De nombreux spécialistes critiquent la forte urbanisation dans les Alpes-Maritimes.

« L'urbanisation intervient notamment en imperméabilisant les surfaces, en construisant des voies de communication, des parkings, des bâtiments et donc l'infiltration ne se fait pas » ; Concernenant les canalisations des cours d'eau « Un cours d'eau qui faisait vingt mètres de large, on va le réduire et l'obliger à passer dans des petites buses et au bout d'un moment, ça déborde » explique Freddy Vinet, professeur de géographie à l'université de Montpellier, au micro de RTL.

 

Inondations: les Alpes-Maritimes construisent-elles n'importe comment ?

Pour expliquer les conséquences catastrophiques des inondations dans les Alpes-Maritimes, l'écologiste Cécile Duflot met en cause l'urbanisation, qui a rendu une partie des sols imperméables. Examen.

« On vit aussi en partie la conséquence d'une urbanisation qui a imperméabilisé les sols, qui favorise le fait que l'eau ne soit pas absorbée", a-t-elle expliqué. »

Christine Voiron-Canicio (Géographe spécialiste de l'urbanisation en zone littorale)est à la tête d'un laboratoire du CNRS à Nice. Elle explique comment la Côte d'Azur, trop bétonnée et trop accidentée, est particulièrement vulnérable aux pluies diluviennes.

“ On est en présence d'une plaine côtière étroite. A l'Est, la montagne qui tombe directement dans la mer. A l'Ouest, une plaine côtière d'environ 2 km de large. Cette plaine bute sur un amphithéâtre de montagnes, dont les pentes très raides sont entrecoupées de vallons et de ruisseaux qui vont tous rejoindre la mer.

Les vallons entraînent un ruissellement intense sur cette plaine littorale. Et l'eau ne peut pas s'infiltrer dans une plaine littorale totalement urbanisée et imperméabilisée. C'est aussi le cas dans les nombreuses collines très construites et aux pentes raides.

Des travaux ont été faits pour construire des bassins de rétention, mais on voit bien que c'est insuffisant. Cela permet d'éviter une montée des eaux. Mais quand il y a des paroxysmes de ce type, on ne peut pas capter cette eau dans les bassins. ” 

Source : nicematin.com

Le Risque "Inondations | France ; Europe

CEPRI - Centre européen de prévention du risque d'inondationPublication du CERPI 

Centre Européen de Prévention du Risque Inondation

LES AGENDAS 21
(extraits)

L’Agenda 21 est défini par le Ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie (MEDDE), comme étant la volonté d’intégrer aux projets locaux toutes les composantes du développement durable : équilibre entre le court et le long terme, conciliation des exigences économiques, sociales et environnementales, prise en compte des enjeux locaux et globaux (efficacité énergétique, effet de serre…), développement écologiquement et socialement responsable.

Concernant la prévention des inondations, le constat est simple : la moitié des collectivités exposées aux inondations n’aborde pas la prévention des inondations comme une action de développement durable dans son agenda 21. Les effets de l’inondation sur le territoire, sur ses habitants et son économie sont insuffisamment compris et appréhendés par les élus et par les citoyens.

Quand elles prennent en compte l’inondation, les collectivités décrivent rarement les conséquences en termes d’atteinte au développement du territoire. Elles initient très peu d’actions qui peuvent mieux préparer le territoire à être inondé et le rendre plus « durable », plus capable de soutenir une inondation sur le moyen terme.
Ainsi les plans de gestion de crise, l’information pertinente de la population, l’analyse et la réduction de la sensibilité et de la vulnérabilité des bâtiments et des services publics ou des réseaux, sont très rarement abordés dans les Agendas 21. ...

Ce qui est clair, c’est que les crues historiques auraient aujourd’hui des conséquences beaucoup plus graves et des répercussions très nombreuses en dehors de la zone inondable. ...

Ainsi, le développement d’un territoire qui ne tiendrait pas compte du risque d’inondation auquel il s’expose, ne saurait être qualifié de durable.

Source : http://www.cepri.net/les-agendas-21.html

Inondations - Catastrophe naturelle et Urbanisme 

En France, l’aménagement des zones inondables n’a pas toujours été réalisé avec la précaution qui s’imposait et avec le souci du développement durable.

Les inondations constituent un risque majeur sur le territoire national, mais également en Europe et dans le monde entier (environ 20 000 morts par an). En raison de pressions économiques, sociales, foncières ou encore politiques, les cours d'eau ont souvent été aménagés, couverts, déviés, augmentant ainsi la vulnérabilité des hommes et des biens. Pour remédier à cette situation, la prévention reste l'outil essentiel, notamment à travers la maîtrise de l'urbanisation en zone inondable.

Le Risque ''Inondations'' constitue la première menace naturelle en France. Elle représente environ 80% du coût des catastrophes naturelles.

Les chiffres ne cessent d’augmenter. La France continue en effet à bétonner ses terres inondables. Pour y construire allègrement des centres commerciaux, des zones industrielles et même des équipements stratégiques, mais aussi des logements. Et cette tendance n’est pas près de s’inverser : les maires, libres de délivrer les permis de construire depuis 1983, résistent mal à la pression des promoteurs. 

En théorie, un projet à risques peut être bloqué par le contrôle de légalité exercé par les services de l’Etat. Mais ceux-ci ferment le plus souvent les yeux. «Il est très rare qu’un préfet annule un permis délivré en zone inondable», explique en effet Alain-Marie Germain, expert en droit immobilier. [07/06/2010]

 

Le risque inondation en France : Zones exposées   Le risque inondation en France

Qu’est-ce qu’une inondation ?

L’inondation est une submersion temporaire, par l’eau, de terres qui ne sont pas submergées en temps normal. Cette notion recouvre les inondations dues aux crues de rivières, des torrents de montagne et des cours d’eau intermittents méditerranéens ainsi que les inondations dues à la mer dans les zones côtières. L’inondation est un phénomène naturel qui constitue une menace susceptible de provoquer des pertes de vie humaine, le déplacement de populations et des arrêts ou des perturbations d’activités économiques. Elle peut également nuire à l’environnement et compromettre gravement le développement économique.

Qu'est-ce qui provoque les inondations ?

  • Les inondations de plaine
  • Les inondations par remontée de nappe
  • Les crues des rivières torrentielles et des torrents
  • Les crues rapides des bassins périurbains

Qu'est-ce qui aggrave l'inondation ?

L’activité humaine aggrave le risque d’inondation. Ainsi, en zone inondable, le développement économique constitue l’un des principaux facteurs aggravants, par augmentation de la vulnérabilité. De plus, les aménagements (activités, voiries, remembrement agricole, déforestation…) modifient les conditions d’écoulement (imperméabilisation et ruissellement), tout en diminuant les champs d’expansion des crues.

Pour infos : 1 mm de pluie équivaut à 1 litre d'eau par mètre carré. Lorsque une forte pluie se produit sur une surface importante, les quantités d'eau précipitées peuvent être énormes.

VIGILANCE PLUIES - INONDATIONS

 

FACTEURS AGRAVANTS  −CUMULS DE PLUIE −SOL SATURÉ EN EAU −RELIEF ESCARPÉ −ZONE D'URBANISATION INTENSIVE TRÈS PEUPLÉ
Vigicrues - Territoire Méditerranée Est
Sensibilisation : Pluie inondation, les 8 bons comportements en cas de pluies méditerranéennes intenses : Je m’informe en écoutant la radio et les consignes des autorités Je ne prends pas ma voiture et je reporte mes déplacements Je me soucie des personnes proches, de mes voisins et des personnes vulnérables Je m’éloigne des cours d’eau et je ne stationne pas sur les berges ou sur les ponts Je ne sors pas, je m’abrite dans un bâtiment et surtout pas sous un arbre pour éviter un risque de foudre Je me réfugie en hauteur, en étage et je ne descends pas dans les sous-sols Je ne m’engage ni en voiture ni à pied sur un pont submersible, gué, ou passage souterrain… Je ne vais pas chercher mes enfants à l’école, ils y sont en sécurité LE RISQUE INONDATION - LA PLAINE DU VAR - Que dois-je faire? Nice, Métrople Nice Côte d'Azur
Notre département est en vigilance météorologique - S'INFORMER EN DIRECT : France Bleu Azur: FM 103.8 .Nice, Provence-Alpes-Côte d'Azur -  Radio Vinci Autoroutes: FM 107.7 .France
 
EN CAS D’INTEMPÉRIES - SÉCURITÉ ROUTIÈRE TOUS RESPONSABLES

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire