Contactez-nous
Pétition pour la préservation des terres agricoles de la Plaine du Var & Contre le déplacement du M.I.N 

 

Le site est en cours de modification. Merci de votre compréhension

Alerte aux déchets plastiques dans la Méditerranée

Alerte_Mégaphone 

Au fond de la Méditerranée, les poubelles de la Côte d'AzurInvisible à l’œil nu, souvent inférieurs à 5 mm, cette pollution proviendrait de la « dégradation, sous l’effet du soleil et des vagues, des bouteilles, sacs et autres détritus ». Les microplastiques peuvent également être issus des « peintures, dentifrices, produits cosmétiques ou encore fibres synthétiques de vêtements, rejetés dans les eaux usées des machines à laver. »

578 000 microplastiques au km2 au large de Nice (Étude 2015 Observatoire Océanologique de Villefranche-sur-Mer (OOV))

Ce qu'il faut savoir :

Le plastique n’est pas biodégradable. Par action mécanique et sous les effets de la température et des UV, il va se morceler en particules de plus en plus fines pour finalement être réduit à une dimension microscopique. Il est alors appelé « plancton plastique ».

Le plastique peut également relâcher des composés chimiques de sa composition (phtalates, biphényl et PPDE) et ainsi intoxiquer la faune marine en cas de contact avec ces produits nuisibles.

Les microplastiques sont ingérés par les larves de poissons et les microorganismes du plancton, premier maillon de la chaîne alimentaire marine qui va jusqu’à l’homme.

2015-03-09-Méditerranée-alerte aux déchets plastiques-NM2015-03-09-Méditerranée-alerte aux déchets plastiques-NM


Le temps de dégradation des objets en mer

Contenu de l'estomac d'un jeune albatros (source NOAA)

Les plus petits objets peuvent être également dangereux comme en témoigne la photo (source NOAA) du contenu de l'estomac d'un jeune albatros.

Pour certaines espèces comme les mammifères marins, les tortues, les invertébrés et crustacés (poulpes, méduses, crabes), et enfin les oiseaux, l’enchevêtrement peut représenter un facteur de mortalité important par étranglement ou immobilisation.

Certaines espèces marines sont souvent incapables de faire la différence entre les déchets et leurs proies habituelles et sont touchées par des problèmes d’étouffement ou d’occlusion intestinale suite à l’ingestion de macro-déchets.

cap_ou_pas_cap...de_ne_rien_jeter_dans_les_toilettes-SFE-initiatives-oceanes-2015Pourquoi trouve-on autant de bâtons en plastique de coton-tiges (et d’applicateurs de tampons hygiéniques) sur les plages ?

En savoir plus : https://surfrider64.com/2013/07/31/pourquoi-autant-de-batons-de-coton-tiges-sur-les-plages/

Durée de biodégradabilité des déchets en mer

Les espèces les plus dangereuses de la Méditerranée

Date de dernière mise à jour : 24/08/2016